Nouveautés Djeco :

Animomix

(3 à 6 ans, 2 à 3 joueurs)

Chaque joueur a 4 cartes représentant des animaux à rassembler en 3 parties (tête, corps, pattes). A chaque tour on va demander à un autre joueur de nous donner 1 de ces parties. S’il l’a il doit donner l’une des cartes concernées : on me demande une tête (si j’ai 2 têtes je choisis celle que je donne…) Petite subtilité il y des tailles de cou et taille (les jonctions quoi) et elles sont de 2 formats. Récupérer 3 morceaux différents ne signifie donc pas qu’on pourra assembler son « animomix ». Le tout est tout simple mais fort agréable à jour et c’est visuellement très réussi. Un bon jeu pour débuter avant de passer aux 7 familles…

Swip sheep

(5 ans, 3 à 5 joueurs)

Un jeu où l’on doit sauver et capturer des moutons. On joue X manches (selon le nombre de joueurs). Chaque tour on reçoit 3 cartes, on en conserve une et on en donne une à ses voisions de gauche et de droite. Ces cartes représentent : des moutons (à récupérer, rapportant de 1 à 3 points selon les moutons dessinés), des loups (qui permettent d’attaquer les autres joueurs pour prendre des cartes) et des chiens (qui défendent en cas d’attaque du loup et retournent l’effet : le défenseur prend une carte au joueur du loup).

Kotakote

(6 ans, 2 à 6 joueurs)

Un jeu de manipulation et rapidité qui consiste à reproduire des figures avec un jeu de 4 cartes à utiliser, attention subtilité, recto verso. Ce qui donne une atmosphère un peu fébrile quand vous tentez tous en même temps d’assembler votre montgolfière et arrosoir en cherchant les morceaux sur vos cartes des deux côtés. Le vrai plus : un jeu de rapidité certes mais moins « expéditif » que la plupart où l’on se saisit ou désigne une carte, ceci permet aux plus lents de jouer à défaut de gagner.

Sweet Monster

(4 ans, 2 à 5 joueurs)


Un jeu de mémoire au matériel très qualitatif avec ses tuiles cartonnées et 2 dés en bois. On lance tout d’abord les dés qui indique un monstre mangeant une friandise. Chaque couple monstre friandise est représenté recto verso sur 1 tuile et il y a au total 12 tuiles. Il faut donc tenter de mémoriser et retrouver la bonne tuile pour gagner un jeton friandise. Mais parmi les tuiles et pour chaque monstre se cache 1 poisson, et le poisson c’est bien connu, les monstres n’aiment pas ça du tout. Tomber sur cette tuile vous coûtera un de vos jetons friandises… et vous échangerez deux tuiles pour mettre un peu le bazar dans votre mémorisation. Le vrai plus de ce jeu est l’équilibrage finement dosé. 

Twist Up

(6 ans, 4 à 6 joueurs)


Un jeu de communication par équipe (en duo) = chaque équipe a des cartes colorées et des animaux sur des cartes transparentes. Chaque équipe va piocher une carte « grille » de 9 cases sur laquelle certains animaux sont indiqués, sur un fond coloré.  Il va falloir reconstituer cette carte en plaçant les bons animaux, sur la bonne couleur et bien le tout dans le bon ordre et la bonne orientation … ouf ! Un joueur exécute les actions que l’autre lui explique et les équipes jouent en simultané avec des cartes différentes. Ceci fait mine de rien appel à plein de notions (orientation, représentation dans l’espace, numération) tout en restant très ludique.